Réseau solidaire

Dans nos organismes, le Réseau Solidaire est né d’un constat : le nombre de personnes âgées en perte d’autonomie augmente dans nos entreprises, comme dans la société en général.
De plus en plus d’hommes et de femmes se retrouvent dans des situations de détresse et de désespoir, en raison du contexte économique et social, de l’allongement de la durée de vie et de l’organisation de la cellule familiale.
Les causes de cet isolement sont diverses ; éloignement des enfants, ruptures familiales, perte de mobilité ou d’autonomie, habitat isolé, conduites addictives…

Le Réseau Solidaire s’adresse principalement aux personnes de plus de 75 ans, mais n’exclut aucune personne dans le besoin. Il est le prolongement de la CMCAS et des SLV auprès des bénéficiaires. Il doit permettre d’améliorer, d’établir, (voir de rétablir) le  lien social principalement en direction des pensionnés et de leurs familles.

Les bénévoles du Réseau ne règlent pas les problèmes des personnes qu’ils visitent. Ils sont le relais de la CMCAS auprès des bénéficiaires. Ils font remonter leurs attentes.  A partir de ces informations, les SLV et la CMCAS pourront déclencher les actions les mieux appropriées pour répondre aux besoins détectés.

Le Réseau Solidaire en chiffre: ( à fin avril 2011)

318 bénéficiaires répartis sur 24 communes du département des Yvelines.

256 sont suivis par un binôme de bénévoles.

152 contacts ont eu lieu et 25 visites à domicile ont été effectuées.

Les actions ponctuelles menées :

v     Un courrier à été adressé à l’ensemble des bénéficiaires âgés de 75 ans et plus à la mi-décembre 2010 pour les informer de la mise en place du Réseau Solidaire, de son but et la façon de le contacter.

v     Depuis le mois d’avril 2011, le Réseau de la SLV 1 adresse à chaque bénéficiaire une lettre personnalisée lors de son anniversaire. Ce suivi est assuré par Béatrice MOINE.

v     Organisation de réunions d’information sur la CSMR à l’attention des pensionnés.

À Propos de l'auteur